Disaster-Academy


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contexte...

Aller en bas 
AuteurMessage
The mysterious murderer

The mysterious murderer

Messages : 15
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Contexte...   Mar 24 Fév - 15:25

On pourrait divisé le monde en deux catégories. Les gens normaux et les gens spéciaux. Par spécial, je veux bien sûre dire, ceux qui ont hérité de pouvoirs surhumains, parfois encore plus puissant qu'on ne pourrait jamais l'imaginer. On pourrait encore séparé cette même catégories en deux autres catégories. Ceux qui s'en plaignent et ceux qui s'en réjouissent. Je ne fais partie d'aucune de ces deux dernières catégories. Je ne m'en plains pas, mais je ne m'en réjouis pas non plus. Je suis ainsi. Les gens qui naissent blond ne s'en réjouissent pas plus qu'ils s'en plaignent. C'est la même chose. Je n'y peut rien. J'ai été désigné ou bien peut-être tout simplement "pigé", par le hasard d'une sélection naturelle ou bien peut-être par je ne sais quel Dieu qui contrôlerait l'univers. Peu importe qui ou quoi nous a fait don de ces pouvoirs, pourquoi ne pas les utiliser au lieu de les cacher aux yeux de tous? Pourquoi se laisser dominer par ces gens faibles et normaux? Nous sommes les maîtres de ce monde et il est temps de le démontrer. Il est temps de faire notre devoir et d'empêcher les normaux de détruire notre planète.

C'est donc avec cette idée en tête que je décidai de commettre mon premier acte en vue de sauver le monde. La lune, à demi cachée par les nuages, était à son apogée. À l'extérieur, il faisait un noir d'encre. Parfait pour faire ce que j'avais à faire. Je sortis de ma chambre d'un pas lent. Comme toujours, quelques élèves fêtards traînaient à l'extérieur. Ils auraient pu faire office de premier sujet à cette expérience, mais… Trop de témoins. Même si la plupart étaient complètement saouls, il ne fallait pas jouer avec le feu. Non… L’endroit parfait était le seul endroit où l’on se rendrait seul au beau milieu de la nuit. Les toilettes. Le lieu parfait pour un premier acte.

Alors que je progressais dans le couloir désert et sombre, mon corps commença à perdre de son opacité, jusqu’à devenir totalement invisible. Je ne fus bientôt qu’à quelques mètres de la toilette des garçons. Un coup de vent ouvrit alors la porte me laissant entrer dans la pièce sans même toucher la poignée. Personne. Ça ne saurait tarder. Je me plaçai donc entre le comptoir et le mur, prenant soin de ne rien toucher avec mes doigts. Je n’attendis pas bien longtemps. Après quelques minutes, un garçon entra nonchalamment. Je le reconnus aussitôt. C’était Shawn Harrisson, le plus détestable des « normaux ». Il était raciste, sexiste, homophobe et tous les mots qui désignaient une peur ou une haine d’une quelconque différence chez les autres. Il faisait partie de la crasse qu’il fallait absolument décimer de ce monde, pour le bien de tous. Shawn s’approcha de l’urinoir. Je ne voyais maintenant que son dos. Je m’approchai de lui lentement et sans bruit, comme un tigre s’approchant de sa proie. Son heure était venue…

Journal du 24 février 2009
The mysterious murderer…

Un drame est survenu à la prestigieuse Université de Chicago, Disaster. En effet, tôt ce matin, le cadavre d’un élève aurait été retrouvé dans la toilette des hommes. Le corps, m’a-t-on dit, est dans un état monstrueux et la scène serait d’une morbidité à en faire peur. L’identité de la victime ne serait pas encore assurée, mais les enquêteurs croient qu’il s’agirait de Shawn Harrisson, un jeune joueur de football à l’avenir très prometteur. La mort du garçon serait survenu en plein milieu de la nuit. Aucun suspect n’a été trouvé et l’agresseur n’aurait laissé aucun indice, sauf un message écrit sur le mur à l’aide du sang de la victime.


« C’est ici que débute cette croisade
Dont la piste est une charade
Dans le but de sauver notre monde
Avant qu’il ne s’effondre
Sous les mille coups des ignorants
Qui seront bientôt les perdants

Ça ne fait que commencer

C’est loin d’être le dernier
Car jamais vous ne me trouverez
Vous, hôte de la stupidité. »

Un peu plus tôt, j’ai aussi pu parler aux membres de la direction de l’établissement, qui m’ont annoncé la fermeture de l’école si le meurtrier n’était pas trouver le plus rapidement possible… Mais qui est donc ce meurtrier à l’aspect si poétique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://disaster-university.forumactif.org
 
Contexte...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte évolutif
» Le Contexte du RPG
» Contexte & Saison 1
» Contexte : l'histoire de l'Entre monde
» Contexte de TMR [Labyrinthe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disaster-Academy :: Administration :: Contexte-
Sauter vers: